métalo2

Battons le fer tant qu’il est chaud !

Haute-Savoie, Cluses, 18 juillet 1904. Trois morts et quarante blessés. Tous des grévistes, des ouvriers horlogers qui s’étaient rassemblés pour protester contre le licenciement de sept de leurs collègues à qui l’on reprochait à demi-mots d’appartenir au Syndicat des ouvriers horlogers de Cluses et, surtout, d’avoir monté une liste ouvrière aux dernières élections municipales. Les trois coupables de ce massacre répondent au même nom : Crettiez.Lire la suite »

sylvain-sarthou-et-jean-louis-bernezat-reunis-sur-les-hauteurs-de-voiron-(isere)-evoquent-leurs-souvenirs-d-une-expedition-nationale-avec-lionel-terray-(a-gauche-devant-le-mont-huntington-et-dans-la-grotte-de-glace-du-camp-1)

Retrouver Lionel Terray

Il y a cinquante ans, le 19 septembre 1965, Lionel Terray se tuait en grimpant aux arêtes du Gerbier, dans le Vercors, en compagnie de Marc Martinetti. Les anniversaires servant toujours de prétextes, celui de cette disparition tragique justifie bien le partage de cette petite vidéo trouvée sur le site de l’Institut national de l’audiovisuel, mais surtout de ce sympathique documentaire inédit, L’Œil de Terray, réalisé par Lionel Cariou (de France Bleu Rhône-Alpes-Bourgogne) avec la Cinémathèque d’images de montagne, notamment à partir des pellicules de Terray lui-même :Lire la suite »